La légende de Saint Théobald

 

Fuyant une des nombreuses incursions barbares ou maures de la vallée du Rhône, Théobald, prélat de Vienne se cache dans les forêts profondes qui entourent le village. Peut-être emporte-t-il les reliques de Georges. Ayant grand soif, sa foi et l’aide du ciel lui font découvrir une source à l’Amballon.

Depuis, un pèlerinage s’est perpétré et l’onction de l’eau de la source toujours pérenne sur les yeux des nourrissons, leur assure une bonne vue. Pour les aider à faire ses premiers pas, les parents et le petit enfant tournaient autour de la croix.

Il n’y a pas si longtemps, la fête annuelle de la Saint Bardoin, le Lundi de Pentecôte, attirait beaucoup de villageois autour de la petite chapelle pour une messe célébrée en plein air.

La chapelle (re)construite à partir de 1876, a été restaurée en 1984 ,et la source dégagée en 1985.

 

Pour l’Histoire, Théobald fut archevêque de Vienne de 957 à 1001. Il enrichit son diocèse et son successeur, l’archevêque Burchard devint Comte, ce qui préfigurait l’Etat du Dauphiné. Il commence la reconstruction de la cathédrale Saint Maurice et après sa mort, plusieurs miracles lui sont attribués. Sa fête est le 21 Mai.

 

Il est le dernier des 52 prélats de Vienne a avoir été canonisé.

SUITE   RETOUR

La source de Saint Théobald à l Amballon

Messe en plein air à la chapelle Saint Théobald